Chroniques écossaises

Édimbourg, 17h35, nous sortons de l’aéroport. Le temps est clément et nous filons prendre le bus, un double deck, pour le plus grand bonheur de mon fils de 4 ans (qui est venu en Ecosse avec cet unique objectif, disons le clairement).

Bien installés aux premières loges, à l’étage, nous entrons doucement dans la ville. Quelques kilomètres plus tard, nous redécouvrons des lieux qui nous sont familiers, suite à notre séjour en 2014 dans l’Athènes du Nord. 

Nous prenons nos quartiers, pour deux petits jours, à Dean Village . Dire que j’ADORE ce coin de la ville est un euphémisme ! Il a des airs de petit village, c’est assez étonnant, au cœur même de la ville.

Dean Village était un quartier habité par une communauté de meuniers (d’où la présence de plusieurs moulins). Aujourd’hui c’est un quartier résidentiel très calme où il fait bon fuir un peu l’agitation du reste de la cité.

Notre appartement est chouette, décoré avec soin et niché dans un joli bâtiment. Je suis en AMOUR.

La façade de notre immeuble à Dean village
Dean village

Après une belle nuit (et une infection urinaire que je tente de soigner…), nous partons à pied le long de la rivière Water of Leith pour arriver à Stockbridge. J’avais très envie de découvrir ce quartier, les boutiques de fripes, les cafés… mais je n’ai vu que la pharmacie, à la recherche d’un médicament pour me soulager (que je ne trouve pas sans prescription médicale). Et nous voila quelques minutes plus loin dans le Royal Botanic Garden.

Nous avons passé du temps avec les enfants à nous réchauffer dans la moiteur des serres tropicales, à découvrir certaines plantes de notre salon en bien meilleure croissance.

chroniques-ecossaises


chroniques-ecossaises

chroniques-ecossaises

chroniques-ecossaises

chroniques-ecossaises

chroniques-ecossaises


chroniques-ecossaises

chroniques-ecossaises

Le soleil est de retour (pour quelques jours) et nous partons à pied nous perdre dans les rues de cette ville que j’aime tant.

Un château, des cimetières, ma fille est à la chasse aux fantômes et mon fils n’attend QU’UNE chose, effectuer un tour en bus rouge. Nous empruntons le Princes Street Gardens où les edimbourgeois profitent du soleil et des fleurs tapissent le parc.

Nous avons bien mieux à proposer aux enfants : le Scottish National Portrait Gallery. Alors, à ce moment précis, mon fils est clairement blasé et refuse de dépasser le banc situé à l’entrée.

Avec ma fille, nous nous délectons de l’ambiance du lieu, les peintures, les jeux de lumières. Elle m’exprime le risque de faire des cauchemars la nuit prochaine avec ces tableaux bien trop réalistes !

Bon finalement, mon fils nous rejoint et nous terminons la visite par un goûter mérité au St Andrews Square.

chroniques-ecossaises


chroniques-ecossaises

chroniques-ecossaises

chroniques-ecossaises

chroniques-ecossaises

chroniques-ecossaises

Nous remontons vers Old Town, admirer le château et boire une bière à Grassmarket.

Ensuite, nous filons saluer Bobby, à l’entrée du cimetière de Greyfriars. Celui-ci est définitivement mon lieu préféré. Ces tombes sont superbes et l’ambiance qui y règne est mystérieuse. 

chroniques-ecossaises

Nous quittons notre nid douillet le lendemain matin, direction St Andrews

Après un déjeuner au pub, nous déambulons dans la ville, armés de notre carte. St Andrews est une ville riche avec les jolies ruines de son château, sa cathédrale ainsi que ses petites ruelles et sa magnifique université. 

chroniques-ecossaises
chroniques-ecossaises
chroniques-ecossaises
chroniques-ecossaises
chroniques-ecossaises
chroniques-ecossaises
Hotel The Crees Inn

Après une nuit dans un hôtel le Crees Inn, dans un tout petit village, nous reprenons la route. Et c’est bien à ce moment précis que les choses sérieuses commencent !

Mon coeur se souvient encore de la beauté et diversité des paysages que nous avons pu découvrir au cours de ces quelques jours sur la route. L’Ecosse est tellement riche de paysages sublimes et d’une nature superbe.

Direction le Pitlochry !

Notre première étape de voyage nous emmène dans le Pitlochry. Petit à petit le paysage change et quelques montagnes apparaissent, commençant à modifier le paysage.

Nous posons nos valises pour deux jours dans un gîte à Garve, le Rosemount Bothy. Cette petite bulle écossaise nous fait le plus grand bien ! Les deux hôtes, John et Helen sont charmants. Ils accueillent les enfants avec beaucoup d’attention. Chaque soir, John nous prépare un feu et c’est un plaisir d’être aussi bien accueilli. Le soir, l’ambiance au gîte est au cocooning, avec ce feu qui crépite et le froid qui envahit les alentours.

Rosemount Bothy

La célèbre North Coast 500 (NC500)

Nous avons sillonné des petits morceaux de la fameuse route 66 écossaise et les paysages que nous avons côtoyés étaient à la hauteur de nos attentes.

Nous sommes partis de Garve, direction Lochcarron, Shieldaig, le joli petit village de pêcheurs de Plockton et le sublime Eilean Donan Castle.

Eilean Donan Castle

Eilean Donan castle est un château construit sur un îlot, relié à la terre ferme par un petit pont. Il a été un haut lieu de la résistance écossaise et a été démoli en quasi totalité. Ce château est magnifique dans son écrin d’eau et de verdure.

Le Haggis du dimanche !
Non loin de Lochcarron

Kinlochleven, dans la vallée de Glencoe

Kinlochleven signifie littéralement « le bout du Loch Leven » en gaélique. Nous y avons séjourné deux jours, hébergés à l’auberge de jeunesse de la petite ville. Les enfants ont adoré ce type d’hébergement que nous testions en famille pour la première fois.

Ils lui ont attribué la première position des logements du séjour en Ecosse, c’est dire ! Moralité, ça vaut le coup de louer un appartement à Édimbourg ou les emmener à l’hôtel ! Il est simple de comprendre pourquoi : cuisine collective, des jeux de société à disposition, plein de gens pour discuter et des lits superposés. Le rêve pour des gamins de 4 et 6 ans !

Nous avons rencontrés un couple de Néerlandais qui voyageaient avec leur grande fille. Mon fils de 4 ans s’est obstiné à vouloir discuter avec celle-ci. Régulièrement, il venait me voir en me disant « Elle comprend rien du tout la fille » 🙂

Et je vous épargne l’épisode où j’ai nettoyé les fringues plein de vomi de ma fille dans un mini lavabo avec un savon, dans une auberge de jeunesse au fin fond de l’Ecosse ….

La vue depuis l’auberge de jeunesse à Kinlochleven

En amour pour le Glencoe

Le jour suivant, la météo est pluvieuse. Nous continuons notre route à travers le Glencoe en réalisant une petite randonnée en forêt dans le parc du Glencoe An Torr.

Parc du Glencoe An Torr
arc du Glencoe An Torr

Nous passons une bonne partie de l’après-midi sur la route avec de nombreux arrêts photos, nous enivrant des paysages sublimes du Glencoe.

Pour terminer notre séjour, j’avais réservé une nuit dans cet hôtel que j’avais découvert chez Julie, la talentueuse créatrice de Carnets de Traverse, il y a déjà 4 ans. J’avais gardé précieusement l’adresse au chaud…. Et nous n’avons pas été déçu du voyage !

La déco est à tomber, le coin café/salon de thé est idéal pour prendre du bon temps, la chambre familiale était parfaite et le dîner très bon. En bref, c’est une très jolie adresse si vous passez par là !

Chroniques-ecossaises
Chroniques-ecossaises

Carnet d’adresses :

Hébergements et restaurants :

  • Notre appartement à Édimbourg : comme je l’évoquais au début de l’article, j’aime beaucoup Dean Village et je suis ravie d’avoir trouvé cette pépite dans ce quartier que j’affectionne particulièrement. Déco soignée, fonctionnel, dans un bâtiment historique, proche du centre et pourtant au calme, je vous le recommande chaudement.
  • Rosemount Bothy – Highland Cottage : Nous avons loué ce petit gîte pour 2 nuits. John et Helen nous ont préparé un très bon accueil, le gîte est décoré avec soin et il est assez proche de nombreux coins de balades. De plus, ils ont été charmants avec les enfants, un vrai plus pour nous !
  • Mhor 84 Motel : la cerise sur le gâteau de notre séjour. Nous y avons séjourné lors de notre dernière nuit afin de clore notre séjour en beauté et ce fut le cas ! C’est à la fois un hôtel, restaurant, café, salon de thé. Nous avons occupé la chambre famille, dîné sur place (les produits proviennent de leur propre production et c’était délicieux). Enfin, la déco est à tomber !
  • Blackwater Hostel : une toute petite auberge de jeunesse (une dizaine de chambres) située à Kinlochleven, au pied des montagnes. Nous avons longé le loch Leven pour y accéder, magique !
  • The Crees Inn : un petit hôtel tout simple avec 5 chambres , un pub/restaurant, situé dans un tout petite village. Idéal pour une étape sur la route !
  • Pub à St Andrews The Central

Visites et balades :

  • Scottish National Portrait Gallery,  Édimbourg
  • Royal Botanic Garden, Édimbourg
  • Dean village, Edimbourg

Si vous cherchez d’autres infos sur l’Ecosse et plus précisément Édimbourg, je vous invite à consulter les articles suivants.

J’ai passé un doux séjour et je rêve de repartir ….

Pour votre Pinterest

Highlands Ecosse
Paysages somptueux et bonnes adresses pour un séjour en Ecosse à la découverte des Highlands : dépaysement garanti pour ces chroniques écossaises !
#Ecosse #scotland #scotlandtravel
Tags from the story
,
Written By
More from Lili

Chroniques écossaises

Édimbourg, 17h35, nous sortons de l’aéroport. Le temps est clément et nous...
Read More

9 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.