Edimbourg #1 – Un château et des cimetières

Édimbourg est une ville magnifique. Un bijou écossais. L’Athènes du Nord dit-on !

Édimbourg se visite à pied sans souci. Je ne vais pas vous faire un paragraphe sur la météo écossaise, nous avons du temps superbe lors de notre séjour (mois de mars, soleil éclatant et une dizaine de degrés en journée : oui on a eu du bol !).

Premier billet pour l’Écosse et l’occasion de se balader à la découverte du château et cimetières Edimbourg. 

Des cimetières ? Et oui !

Quand je pense à Édimbourg, je pense cimetière. Je n’ai jamais vu une ville où ils sont si présents. Ils font partis de son architecture et de son histoire.

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

Le château d’Édimbourg est bâti sur Castle Rock (nom de la colline rocheuse).

En arrivant, je n’ai vu que lui, là, au soleil, sur son rocher, dominant la ville.

La visite est sympa. Elle permet de voir les joyaux de la Couronne Écossaise entre autres.

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

Au loin, vous pouvez distinguer Calton Hill, « l’acropole » d’Édimbourg. 

château et cimetières Edimbourg

Direction maintenant un cimetière très connu et parait-il hanté, le cimetière de Greyfriars. Il s’agit du plus ancien cimetière d’Édimbourg. 

Ce cimetière datant de 1560 est connu à travers l’histoire suivante : Bobby, un chien, veilla la tombe de son maître pendant près de 14 ans après la mort de celui-ci. Symbole de fidélité pour les écossais, une statue du chien a été érigée à l’entrée du cimetière, ainsi que sa tombe dans l’enceinte de celui-ci.

château et cimetières Edimbourg

Autre anecdote pour les amateurs de sueurs froides, une histoire de fantôme.

Le principal fantôme du cimetière est George MacKenzie, surnommé « MacKenzie Poltergeist ».

De son vivant, George MacKenzie a persécuté violemment  la Scottish Covenanters, un mouvement presbytérien du 17ème siècle.

A priori, son fantôme n’est pas plus sympa que l’homme à l’époque !

Il a été rapporté des événements mystérieux lors de visites du cimetière comme des ecchymoses, de brûlures, d’égratignures sur les personnes suite au passage dans les caveaux.

château et cimetières Edimbourg

Les victimes et le bourreau sont enterrés dans ce même cimetière et seraient à l’origine de ces événements. Les tours opérators organisent mêmes des visites guidées du cimetière de nuit.

Une simple balade dans le cimetière suffit bien pour en apprécier l’atmosphère !

 

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

château et cimetières Edimbourg

Les tombes côtoient les murs des maisons, une ambiance assez impressionnante !

La semaine prochaine, une second billet avec une balade en ville et quelques bonnes adresses à partager avec vous !

Bon week-end ou bonnes vacances pour ceux qui ont la chance d’en avoir ! 🙂

Pour votre Pinterest

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags from the story
, ,
Written By
More from Lili

Le portrait d’une créatrice bretonne : la Pharfelue

Je connais Églantine depuis quelques années déjà. Elle a été l’une des...
Read More

5 Comments

Laisser un commentaire