Nous sommes arrivés à l’aéroport Jean-Paul II Balice un samedi.

Direction le centre de Cracovie en taxi.

Nous sommes en mars, les arbres sont à nus.

Le taxi nous dépose ici, sur la place Rynek Glowny.

Cracovie ou le berceau de la Pologne

L’ambiance est magique.

Ici, c’est la place du marché avec 200 mètres de côté. Il s’agit d’un exemple typique de place carrée du Moyen-Age.

Au loin, de belles calèches, tout près la halle aux draps. Son origine est du 14ème siècle. Elle a été incendié en 1555 et fut reconstruite dans le style Renaissance.

Au centre de la place, il existe encore quelques vestiges des échoppes de fleurs et souvenirs.

Cracovie ou le berceau de la Pologne

Cracovie ou le berceau de la Pologne

Un petit passage tout près de l’église saint-Adalbert, une des plus vieille église de la ville : les plus anciens sermons ont été tenus par l’évêque Adalbert en l’an 955.

 

Ensuite, vous apercevez assez rapidement sur la place la Wieza Ratuszowa. Il s’agit de la tour de l’hôtel de ville, une tour gothique qui est l’ultime vestige de l’ancien Hotel de ville.

 

La Basilique Sainte-Marie est majestueuse sur la place.

Cracovie ou le berceau de la Pologne

Cracovie ou le berceau de la Pologne

Cracovie ou le berceau de la Pologne

 

Construite du XIVème au XVIème sur l’emplacement d’une précédente église détruite lors des invasions tatars, cette superbe église est l’un des symboles de la ville.

Depuis 1666 l’une des flèches est surmontée d’une couronne dorée de 2,50 m de diamètre pour un poids de 350 kg. L’intérieur est superbe.

Chaque heure, un trompettiste sonne les cinq premières notes du “hejnał” de la grande tour vers les quatre points cardinaux.

Le hejnał était l’air que sonnait un guetteur pour l’ouverture et la fermeture des portes de la villes et pour prévenir des incendies ou attaques.

Selon la légende, ce guetteur fut tué par une flèche après la 5ème note lors de l’invasion des Tatars (Mongols) en 1241.

Cela donne du charme à cette place, ponctuée chaque heure de ces cinq sonneries.

Cracovie ou le berceau de la Pologne

Derrière la basilique, l’église Sainte Barbara, puis direction la Rynek Maly, un peu plus au calme de l’agitation de la grande place et qui était aussi l’ancien marché aux viandes.

Cracovie ou le berceau de la Pologne

La colline de Wawel était la résidence historique des rois de Pologne depuis le XIème siècle. On y visite la cathédrale et le château (appartements privés du Roi et/ou les chambres des Etats).

Le château royal a été reconstruit en style Renaissance après un incendie au XVIème siècle.

La cathédrale est dédiée à Saint-Stanislas, ancien évêque de Cracovie et Saint-Patron de la Pologne.

Cracovie ou le berceau de la Pologne

Cracovie ou le berceau de la Pologne

Cracovie ou le berceau de la Pologne

Au pied des fortifications, près de la Vistule, il y a une statue du fameux dragon de la légende qui crache du feu.

Enfin, au cours de nos balades dans la ville, j’ai trouvé la statue de la bataille de Grunwald très impressionnante !

Pour la petite histoire, en 1410 la bataille de Grunwald a opposé le roi de Pologne et le grand duc de Lituanie aux chevaliers teutoniques installés au nord des deux pays.

Cracovie ou le berceau de la Pologne

Si vous cherchez des adresses pour vous restaurer sur Cracovie, c’est par ici et .

Je souhaite que ces photos témoignent du fait que j’ai vraiment apprécié cette ville magnifique et dynamique, vivante et chaleureuse.