Couleur Glaz, quand la nature se fait subtile

Hier soir, la BattlePhoto sur Twitter a été l’occasion de quelques taquineries de la part de mes comparses blogueurs/gueuses concernant la météo bretonne.

De fil en aiguille et loin de passer du coq-à-l’âne, certaines de mes acolytes ont découvert l’existence du terme glaz.

J’aime beaucoup ce mot et tout ce qu’il évoque.

J’ai trouvé plusieurs définitions qui vont dans le même sens : il s’agit d’un mot breton non traduit en français. Il désigne une couleur à cheval entre le bleu, le vert et le gris.

Ça ne vous rappelle rien ? C’est exactement la couleur du ciel se reflétant dans la mer et dont les nuances changent à chaque instant, au rythme de la marée, du vent et de notre perception.

Glaz est donc un mot breton qui n’a aucune équivalence en français et qui évoque le nuancier de la mer en Bretagne. Une teinte changeante qui est à mi-chemin entre le bleu, le vert et le gris… Autant vous dire que mon cœur bat la chamade à cette évocation.

En images, cela donne ces nuances (et si vous n’y voyez qu’une couleur unique, venez rapidement prendre un bol d’air pur par ici) 🙂 .

couleur glaz
couleur glaz

couleur glaz

couleur glaz

couleur glaz
couleur glaz

Source Photos : ©JolisVoyages

En Bretagne, la couleur glaz est souvent attribuée à la mer « ar mor glaz« . La mer n’est alors ni bleu, ni verte. Aucune couleur franche ne transparaît. Elle n’est ni l’une ni l’autre.

La diversité de signification du mot « glaz » ou « glas » se retrouve dans un certain nombre de langues celtiques anciennes comme le Gaélique en Irlande ou le moyen Gallois. (Source : Annales de Bretagne, 1941). Rien de bien étonnant la-dedans puisque ces langues ont la même racine.

{PERFIDIE}  Au détour de quelques conversations ou recherches, vous entendrez ou lirez peut-être quelques personnes terre à terre vous signifier que la couleur glaz correspond au « bleu canard », point final. Certes.

Mais cela est bien moins enchanteur et fantasque à mes yeux. Et comme un peu de poésie ne fait de mal à personne, laissez-moi sur mon nuage (breton, ça va de soit).

Cette couleur indéfinissable entre le vert et le bleu est donc source d’inspiration pour nombre d’artistes. C’est le cas de Nicolas Floc’h qui présente à la FRAC Bretagne une exposition éponyme sur le thème de cette couleur .

Laissons-nous donc emporter par l’insaisissable teinte de la mer bretonne et avoir le glaz.

Et de fil en aiguille, nous sommes au terme de ce billet !

La grande Glaz quoi ! 🙂

Belle journée.

Pour votre Pinterest !

couleur Glaz

Tags from the story
,
Written By
More from Lili

Mes 50 expériences à vivre en Bretagne

La Bretagne, c’est mon pays, ma région d’amour, mon enfance, ma culture,...
Read More

9 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.