Le musée Robert Tatin à Cossé Le Vivien, #EnFranceAussi

Bonjour !

Je vous emmène aujourd’hui faire une balade insolite : la visite du musée Robert Tatin à Cosse Le Vivien. Cette commune se trouve à environ 20 minutes de Laval direction Chateaubriand. Je n’avais jamais entendu parler de Robert Tatin avant de venir vivre en Mayenne. Arriver dans une nouvelle région permet aussi de faire de belles découvertes !

A l’annonce du thème par Camille « Éclats d’ailleurs » pour le rendez-vous #EnFranceAussi, j’ai tout de suite pensé à mettre en avant ce lieu vraiment insolite. Robert Tatin, artiste et voyageur, a trouvé toute son inspiration dans ses nombreux voyages comme en témoigne ce lieu. Latmosphère, magique et exotique, dénote dans le bocage mayennais pour notre plus grand plaisir !

Qui est Robert Tatin ?

Avant de venir vivre en Mayenne, je ne connaissais donc pas du tout Robert Tatin comme je le disais plus haut. Loin de moi l’idée de dire qu’il n’est pas connu mais sincèrement, je n’avais jamais entendu parler de lui. L’artiste est né en 1902 dans mon quartier (l’Épine près d’Avesnières à Laval) et est mort en 1983.

Enfant, il a été marqué par le milieu du cirque à travers l’activité professionnelle de son père. Cet homme a vécu entre Paris et Laval avant la seconde Guerre Mondiale. 

Après 1945, il décide de se lancer pleinement dans une vie artistique. Il repart s’installer à Paris où il créé un atelier de céramique. Il commence à se faire connaitre en tant qu’artiste et à l’occasion de rencontrer André Breton, jacques Prévert, Giacometti ou encore Jean Cocteau

En 1950, il part pour le Brésil comme peintre, sculpteur et céramiste. En 1951, il expose à la première biennale de Sao Paulo et obtient le premier prix de sculpture. Pendant 5 ans, il voyagera en Argentine, Uruguay, Paraguay et Chili jusqu’à la Terre de Feu. 

Sa notoriété devient internationale et il est de retour en France en 1955.

En 1962, il revient en Mayenne, à Cossé Le Vivien et construit sa maison en créant le lieu dont je vais te parler maintenant, devenu aujourd’hui le Musée Robert Tatin.

Ce lieu est absolument hallucinant. L’artiste y a vécu avec sa dernière femme, Lise. Ils y ont construit leurs « maison des champs » mais ont aussi créé tout ce qui fait aujourd’hui l’essence même du musée. 

Allez, je vous emmène à la découverte du lieu :

L’allée des Géants 

Cette allée est assez spectaculaire et permet de se mettre rapidement dans l’ambiance qu’à voulu créer Tatin. Elle est bordée de 19 statues plus belles les unes que les autres. Chacune d’elle porte un nom ou une inscription et témoigne d’un moment ou d’une rencontre clé de sa vie. 

visite du musee robert tatin

Le dragon

Cette sculpture spectaculaire vous indique que vous entrez dans le cœur du musée. Et elle ne laisse pas les enfants indifférents. 

visite du musee robert tatin

La maison de Robert Tatin

J’adore ce cliché car il montre à quel point cette maison est jolie. Elle a un coté tellement féerique, comme tout droit sortie d’un conte, non ? Il y a vécu pendant une vingtaine d’années et est enterré dans le jardin, comme l’artiste le souhaitait. 

visite du musee robert tatin

Le jardin des Méditations

C’est le lieu où nous avons passé le plus de temps. Et nous allons pouvoir y revenir ! Il y a tant de choses à voir, tant de détails,… Trouver un lieu comme celui-ci en Mayenne, c’est assez incroyable je trouve !

visite du musee robert tatin

visite du musee robert tatin

visite du musee robert tatin
visite du musee robert tatin

Depuis cet espace, vous avez accès à plusieurs salles où sont entreposées les peintures de l’artiste. J’ai été charmée par la plupart. C’était la première fois que je faisais un musée de peintures avec ma fille, c’était intéressant de l’entendre décrire ce qu’elle voyait !

visite du musee robert tatin
visite du musee robert tatin

Enfin, nous avons terminé notre visite avec la découverte de la Fontaine de la Solidarité. Elle est l’oeuvre d’un artiste mayennais, Jean-Yves Lebreton, dit Leb. 

visite du musee robert tatin
visite du musee robert tatin

J’ai eu un gros coup de cœur pour ce musée incroyable qui est à mes yeux bien plus qu’un simple musée. Il reste surtout l’aboutissement de toute une vie d’artiste. 

Infos pratiques : 

Tarifs : 7.20 euros par adulte, gratuité aux enfants de moins de 10 ans. 

Site web ici

Vous connaissez le Musée Robert Tatin ?

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par Sylvie du blog « Le coin des voyageurs » et « la blogueuse du mois », à savoir Camille du blog Stendhal Syndrome.

visite du musee robert tatin

D’habitude, je publie les rendez-vous #EnFranceAussi sur mon blog Jolis Voyages mais là, le lieu est en Mayenne, je me devais de publier ici !

Vous pouvez aussi tenter votre chance pour gagner le guide Poitou-Charentes avec notre partenaire Les éditions Gallimard. Toutes les infos sur la page FB #EnFranceaussi : laissez un commentaire sur la page facebook concernant l’article que vous aurez préféré parmi tous ceux proposés pour ce 1er août et  valider votre participation au tirage au sort pour tenter de gagner ce guide. Réponse le 16 août.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags from the story
, ,
Written By
More from Lili

Westerpark au bonheur des enfants

Bonjour ! J’espère que vous allez bien 🙂 Avant dernier épisode de...
Read More

13 Comments

    • la prochaine qui dit « incroyable! en Mayenne!!… » je la balance aux silures. Foi de Castrogontérienne exilée! Non mais! :p
      Hé les filles je vous l’ai déjà dit La Mayenne c’est de la balle! Souvenez vous, le pâté aux prunes, la soupe au lait, le refuge de l’arche, les vaches, le chemin de halage à vélo, les vaches, la campagne, les villages, Lassay les châteaux, Jublain!!, la base nautique de Daon, les Emmaüs de Villiers Charlemagne, noz… y a plein de trucs super dans le coin. ( à commencer par mes parents :)( ok je sors)
      Qu’est ce que vous attendez pour venir le découvrir ce département injustement méconnu?
      j’ai déserté la blogo mais je suis plus que ravie qu’il y ait une nouvelle recrue mayennaise pour vous remettre les idées en place. Scrogneugneu 🙂
      Biz les gens du premier du mois en France.
      La Pingsheuse

      • Bonsoir ! je ne pense pas que ce soit péjoratif vis à vis de la Mayenne cette expression, il est surprenant de découvrir un lieu pareil dans un coin e campagne française, en Mayenne ou ailleurs ! Sinon, je ne connaissais pas le pâté aux prunes ou la soupe au lait. Et le refuge de l’arche est sur notre liste ! Merci de ton passage ici et au plaisir de te lire ! 🙂

  • L’histoire de ce monsieur fait beaucoup penser au facteur Cheval et son Palais Idéal dont il a dédié sa vie. Je voulais présenter le Palais Idéal pour le rendez vous de ce mois-ci, car il a des petits airs d’Angkor ou de Gaudí mais j’avais déjà fait un article dessus par le passé.
    En tout cas j’aimerais beaucoup visiter ce musée Robert Tatin, j’adore les histoires comme ça. On retrouve carrément des influences sud américaines dans ses oeuvres. Un beau voyage ailleurs en France.

  • Alors ça pour une surprise c’est une surprise, car je ne pensais pas qu’on pouvait trouver un tel lieu en Mayenne. C’est vraiment surprenant comme endroit, et sur place ça doit être vraiment dépaysant. C’est curieux de se dire que c’est un musée, car ça change vraiment de l’idée qu’on se fait d’ordinaire d’un musée. Merci pour cette jolie découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.