Un week-end au château en Centre-Bretagne

Courant novembre, nous avons passé un week-end à une petite heure de chez nous, en Centre-Bretagne.

Nous sommes arrivés au château le vendredi soir et la nuit était noire. Nos hôtes nous attendaient autour d’un feu préparé pour notre arrivée.

Nous sommes à Mellionnec, en pays Pourlet, entre le Côtes d’Armor et le Morbihan, au château de Tregarantec.

Après une bonne nuit dans une atmosphère un peu fraiche (je crois que la fatigue de le semaine y était pour beaucoup), nous nous sommes réveillés dans un cadre enchanteur. Après mon thé du matin, j’enfile bottes et manteau (oui, oui sur mon pyjama) et je file me balader dans le parc du château.

Le château au petit matin
Notre gîte

L’ambiance dans le parc est un brin désuète avec ces couleurs automnales. Le sol est jonché de feuilles mortes, les hortensias attendent patiemment que les derniers pétales tombent et je profite d’avoir cet immense parc pour moi toute seule. Celui-ci entre doucement dans un long sommeil hivernal.

Le parc du château

Après cette découverte des alentours, je rentre au gîte et motive tout le monde à s’habiller, direction la balade ! Nos hôtes nous emmènent découvrir les alentours à travers une cueillette de champignons. Au passage, nous croisons cinq cygnes migrateurs en escale pour quelques jours avant de rejoindre le suuuudddd !

Je ne remercierais jamais assez nos hôtes, Noyale et son mari, qui ont été adorables avec nous. Ce fût un plaisir de pouvoir découvrir le château. Les enfants, charmés, ont cherché les passages secrets, les petits trésors des lieux, sous le regard complice de notre hôte. Le château est dans la famille depuis 1819 et plusieurs chantiers de rénovations sont en cours depuis des années. Il faut dire que la bâtisse est immense.

Nous avons dégusté le fruit de notre cueillette pour le déjeuner puis direction une petite balade du côté de l’abbaye de Bon Repos qui a vêtit ses habits d’hiver.

L’abbaye de Bon Repos

Nous rentrons au gîte profiter des rayons du soleil, d’un bon feu et du temps pour nous. Il faut dire que le gîte est plus grand que notre appartement actuel, ce qui nous permet à chacun de retrouver un peu d’espace.

A l’étage

En fin de journée, nous préparons un apéritif dînatoire, j’allume quelques bougies, mon homme le feu, et l’ambiance est au beau fixe pour cette douce soirée d’automne, hors du temps. Tous les quatre.

Le lendemain matin, nous ne prévoyons pas grand chose au programme hormis profiter du gîte et du parc. J’improvise une mini chasse au trésor pour les enfants afin de parcourir les lieux, encore et encore.

Prendre possession des lieux !

Nous quittons tranquillement les lieux le dimanche courant d’après-midi. Je me dis qu’il sera chouette de revenir ici au printemps où une tout autre ambiance régnera.

Le lien vers le gîte ici.

Written By
More from Lili

Un week-end au château en Centre-Bretagne

Courant novembre, nous avons passé un week-end à une petite heure de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.