Pologne #1 – Ambiance brouillardeuse dans les célèbres Carpates

Immersion aujourd’hui dans les célèbres Carpates et plus précisément les montagnes Tatry, les Tatras (soit une toute petite partie de cet immense massif).

Nous sommes partis 8 jours en Pologne, au début du mois de mars 2014.

Au programme, la qualité plutôt que la quantité : Cracovie et les Tatras à travers Zakopane et sa région. L’idée était de prendre du temps et se dire que nous ne pouvions pas effectuer la visite de la Pologne en 8 jours. Donc nous reviendrons !

Les Tatras constituent la partie la plus élevée des Carpates, entre la Pologne et la Slovaquie. Donc pas de Dracula ici car il vivait en Roumanie !

Nous avons loué une voiture pour 24h à Zakopane, histoire de sortir un peu de cette ville. Nous avions le sentiment d’avoir fait le tour et sommes partis découvrir la vallée Koscieliska.

Je vous donne quelques indications car malgré celles du Routard, on s’est un peu galéré. Au départ de Zakopane, prendre la n°958 direction Kiry (ou Chocholow, c’est la même direction et mieux indiqué). Au bout de 7 kms environ, vous arrivez à Kiry.

Les célèbres Carpates

Tout de suite sur votre gauche, il y a l’entrée du chemin pour vous rendre dans la vallée de Koscieliska. Vous ne pouvez pas la rater, il y a un restaurant d’un côté et une auberge de l’autre côté de la route avec noté BAR en grand.

Il y a des parkings (payants en été) en face. Il est possible de prendre un traîneau ou une calèche suivant la saison pour effectuer la balade de 6 kms. Nous avons opté pour la marche tout en sachant que nous n’irions pas au bout, la nuit tombant vite avec ce brouillard.

Les célèbres Carpates

Les célèbres Carpates

Nous nous enfonçons sur le chemin boueux, la neige commence à fondre. Nous avons pu observer de magnifiques paysages comme en témoignent ces clichés.

Bien couvert, il ne fait pas si froid que cela à marcher. L’ambiance est extraordinaire avec ce brouillard et la neige tombée hier soir.

Nous croisons peu de monde, à peine une quinzaine de personnes sur notre balade. Nous ne sommes pas allés au bout car le chemin devenait de plus en plus difficile d’accès avec la boue et les tracteurs qui circulent, tractant des troncs d’arbres.

Ces paysages de montagnes et rivière me rappellent le Colorado, avec ces forêts profondes.

J’avais envie de dépaysement, de neige, de calme et solitude, le sentiment d’être seuls au fin fond de la Pologne. J’ai été gâtée !

Et ce brouillard !! Malgré le fait qu’il ne nous a pas permis de pouvoir prendre pleinement conscience de l’immensité de ces montagnes, il a le mérite d’avoir donné aux Carpates une ambiance magique, troublante. La réalité de la montagne, son côté sauvage, sa rugosité. Ce froid glacial, humide, la neige, la boue, cette fin d’hiver et ce printemps encore si loin.

Nous avons terminé notre balade par une halte dans l’une des auberges situées à l’entrée. Bon accueil autour d’un thé chaud, un feu de bois, des jeunes polonais jouant au billard et la soupe qui mitonne pour ce soir.

Une ambiance qui m’a définitivement troublée.

Ça vous donne envie cette ambiance ?
Les célèbres Carpates

Rendez-vous sur Hellocoton !

Written By
More from Lili

Silent Sunday #40

Une photo, pas de mot. Vous aimerez aussi :
Read More

14 Comments

Laisser un commentaire