Avez-vous vu passer la campagne de la région Bretagne en lien avec la mise en route de la LGV en 2017 (Paris sera à 1h30 de Rennes) ? Souhaitant séduire les parisiens & autres, une campagne en huit visuels décalés est apparue depuis quelques jours sur les réseaux sociaux pour donner des envies de Bretagne.

nouvelle vie à Lorient

 

Je la trouve plutôt bien faite et très drôle. Mais là n’est pas le sujet. J’ai plutôt prévu de vous parler un peu de nous.

Pour notre famille, 2017 est aussi un retour en Bretagne (d’où l’introduction avec la campagne, vous me suivez ? 😉 ). Nous avions quitté Combourg en 2013 pour la Mayenne.

Et voilà maintenant un mois que nous avons posé nos cartons en Bretagne ! Même si nous ne venons pas de très loin (la folie douce mayennaise), un déménagement c’est un sacré job (coucou Mitchka !).

Je peux dire que maintenant c’est bon, nous avons tous trouvé nos marques, reprit le chemin de l’école, du travail ou de la crèche.

Mon fils s’adapte très bien, un vrai poisson dans l’eau. Il est fan du fait de pouvoir observer les bateaux chaque jour (je pense que c’est le mot qu’il dit le plus en ce moment). Pour ma fille, l’adaptation se passe bien aussi. Seul bémol, ses copines lui manquent. Les relations avec ses nouvelles amies ne sont pas aussi fortes encore mais ça se met doucement en place et je la rassure dans ce sens. 

Pour ma part, je suis plutôt réjouie par la ville. Beaucoup disent qu’elle est moche (car reconstruite après la guerre). Elle est un peu triste certes, sans cachet architecturale. Il reste peu d’édifices datant d’avant la seconde guerre mondiale. Elle ressemble beaucoup au Havre ou à Caen. Ayant vécu au Havre, cela ne me chagrine pas plus que cela.

Je trouve même qu’elle a un charme fou. 

nouvelle vie à Lorient

Le centre-ville

J’ai déjà quelques petites adresses et habitudes. Et ce qui me plait vraiment ici, c’est le choix en terme de restaurants, bars, cafés,… J’apprécie quand une ville bouge et à Lorient, c’est le cas.

Pour déguster un thé et une pâtisserie, je file au Café Diem. Et pour boire une bonne bière, direction le café du port. J’ai une liste d’adresses longues comme le bras à tester (suite à de nombreuses recommandations). Si vous en avez aussi, n’hésitez pas !

nouvelle vie Lorient

Mon combo préféré : thé Caraïbes et douceur au citron

Lorient est vivante et dynamique. Je trouve les gens bienveillants, s’interrogeant sur notre bonne adaptation, nous conseillant des lieux de visites ou sorties. Je repère que la plupart des personnes rencontrées aiment leur ville. 

Nous avons fait le choix de vivre en plein centre-ville et pour le moment, nous ne regrettons pas. Tout est à porté de mains (pieds je veux dire) et c’est très appréciable. Je ne prends presque plus ma voiture hormis pour sortir de Lorient ou me rendre à des rendez-vous un peu plus excentrés.

Les halles de Merville, la piscine, le stade, l’école, la crèche et toutes les commodités se trouvent à moins de 10 minutes à pied de chez moi.

Sachez que je ne me lasse pas non plus de tomber sur ce genre de vue en allant chercher mes courses au drive !

Et je ne me lasse pas d’entendre les cliquetis des mats et le cris des mouettes non plus. 🙂

nouvelle vie Lorient

Le port de plaisance

Le printemps est là et nous allons découvrir la région sous un beau jour.

pour le moment

La tour de la Découverte (non ce n’est pas un phare !)

nouvelle vie à Lorient

Street Art lorientais

Ce qui m’avait le plus manqué loin de la Bretagne :

En quittant la Bretagne, j’étais ravie de pouvoir me lancer dans une nouvelle expérience professionnelle et découvrir un nouveau département. Pour autant, ma Bretagne m’a vraiment manqué :

  • La mer. Je le pressentais déjà dans mon billet mayennais, et cela s’est vérifié. Elle m’a bien trop manqué. Etre à deux pas de la mer avec des jeunes enfants, c’est une vrai chance que nous goûtons chaque jour depuis que nous sommes ici. Je suis une fille de la côte, de la mer grâce à la profession de mon père dont je vous ai déjà parlé ici. Et profiter de la mer en hiver, c’est chouette !
  • La profusion de lieux pour sortir et faire la fête. Je retrouve ici une effervescence proche de la dynamique rennaise. Le breton est fêtard et ça me plait. Il y a toujours un événement local. 
  • Le vent. Alors oui, il y avait du vent en Mayenne. Mais ici, je trouve agréable de retrouver ce vent puissant comme il y a deux semaines. 
  • Je joue à la touriste dans ma propre ville que je connais très peu au final. J’ai passé du temps dans le Morbihan il y a une bonne quinzaine d’années (en écrivant cela, je réalise que le temps passe tellement vite !). Tout reste à découvrir. 
  • Mon retour aux racines. Il me démange de reprendre la bombarde (20 ans plus tard) et d’inscrire mes enfants aux danses bretonnes 😉 
  • La cuisine : les crêperies à perte de vue, les bonnes bières locales, les fruits de mer et le poisson. Mes papilles sont en ébullition !

Ce premier bilan est donc plutôt positif et un nouveau départ est toujours un peu grisant. 🙂

Et puis je crois que j’ai enfin posé mes cartons. Je me suis acheté un petit meuble pour ranger mes vêtements cette semaine. Seule chose qui nous manquait. Mes affaires étaient encore dans le sac de voyage depuis 3 semaines. C’est un signe, non ?

Bref on est #passezalouest !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Enregistrer