Dans ma capsule #1

Nous y sommes.

Non, je ne pense pas au printemps, même si son arrivée est proche, mais à cette période de confinement.

La pandémie de coronavirus a tellement modifié notre quotidien ces derniers jours que j’ai la tête qui tourne comme dans un manège.

Mon cerveau fonctionne a 360 car il soit nécessaire de réorganiser les choses chaque jour : plus de cinéma, plus de théâtre, plus d’école, mesures de télétravail, effectuer l’école à la maison,…

Il est donc arrivé ce temps inéluctable du huis clos à durée indéterminée.

J’aime :

  • Cette pause hors du temps, ne plus partir en déplacement pour plusieurs semaines et être avec eux chaque jour (oui je suis capable de dire le contraire dans les j’aime pas, non jugement svp 🙂 )
  • Avoir peut-être enfin l’opportunité de terminer ma PAL (Pile à lire)
  • Davantage de temps pour bloguer
  • Les économies que nous allons réaliser (oui bon ça va, je cherche quelques points positifs ^^)
  • Comme le nomme Manu, Le sens de l’essentiel, je l’ai déjà trouvé ici en fait (Big up Florence et la team #EnFranceAussi !)
  • Mettre mon couple au défit dans cet espèce de Loft Story énième formule
  • Pouvoir faire des skype avec mon Directeur dans la chambre de mon fils (avec des chouettes posters enfantins sur les murs)
  • Pouvoir faire du yoga tous les jours
  • L’insouciance des me enfants face à cette situation inédite
  • Le dernier album d’Agnès Obel que j’écoute en boucle

Je n’aime pas :

  • Ne pas avoir encore trouvé notre nouveau rythme pro/perso/école
  • Toutes ces mesures qui augurent une vraie crise sanitaire pour les prochaines semaines
  • Le fait de vivre en ville en appart (SOS)
  • Le fait d’avoir une maison en travaux dans laquelle nous sommes sensés emménager dans quelques mois. Beaucoup d’incertitudes à ce jour (retards de chantiers en devenir, en bref, la loose)
  • Je travaille dans le médico-social, avec les plus précaires et notamment les gens vivants à la rue, qui ne pourront rester en confinement. Nous tentons d’inventer des nouvelles réponses pour les soutenir, tout en protégeant les équipes qui interviennent. Je sais déjà que cette crise est sanitaire, elle sera économique et évidemment sociale. Les plus vulnérables vont encore morfler.
  • La playlist plus que discutable de ma voisine
  • la météo bretonne qui semble être pas trop mal pour cette semaine (non mais c’est quoi ce mauvais timing ??)
  • La boule au ventre pour ce présent et ce futur, son lot d’épreuves à surmonter.

Et vous, comment s’est passé ce premier jour de confinement ?

Tags from the story
,
Written By
More from Lili

Chapelles, fontaines et collines sacrées du centre du Morbihan

En cette période de déconfinement, je n’ai pas très envie de me...
Read More

9 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.