Redonner au temps son épaisseur

Il y a eu la dernière fois où j’ai donné des nouvelles.

Il y a eu ces visites de logements, cette nouvelle ville bercée par l’ambiance de Noel, cette nouvelle école, les galères ordinaires d’un déménagement.

Puis, il y a eu le repos. Ce repos salvateur et inconfortable.

 

J’ai fermé très aisément la dernière porte.

Aujourd’hui et depuis des mois, voir même des années, je suis face à d’innombrables portes plus ou moins lointaines. Il est tellement aisé de les ouvrir dans mes pensées. Quant à elle, la réalité manque cruellement de certitudes.

Présentement, je suis au pied du mur. Des portes, que dis-je. J’ai peur de ne pas ouvrir « la bonne porte« .

Pleine de raison, je me convainc que si elle est fermée, il y en a bien d’autres. Qu’il y a inévitablement quelque-chose derrière. Au moins une autre porte.

Pleine de doutes, je me sens perclus.

J’ai perdu mes repères et décidé de jeter aux oubliettes les tournants que j’emprunte pourtant depuis des années.

Je prends aujourd’hui un peu de distance avec le virtuel, proximité avec le réel. Retrouver de l’intime, du privé, du particulier.

N’y voyez rien de prétentieux.

Plutôt l’envie de m’éloigner d’une probable indigestion.

 

Le début d’autre chose est envahissant, aliénant. Vous le savez immanquablement.

Le temps file et est loin d’être extensible. Mieux le répartir devient une nécessite.

Je veux redonner au temps son épaisseur.

Achever la culpabilité de ne jamais en faire assez.

Retrouver une forme de légèreté dans le simple fait d’exister.

Peut-être avais-je oublié comment faire. Peut-être avais-je peur de faire. Peut-être avais-je tout bonnement oublié de faire. Peut-être que je ne sais plus.

 

Je suis prête, j’ai hâte.

Ah oui, j’oubliais  … je tiens l’idée, il reste à l’objectiver.

Street Art made in Londres

Bon week-end à vous.

Tags from the story
Written By
More from Lili

2020, une année de lectures

Pour clore cette année 2020, j’ai envie d’effectuer une rétrospective de mes...
Read More

17 Comments

    • Merci Marie-Ange ! J’en suis au stade d’embryon, j’ai une idée que je commence à peine à creuser doucement. Et belle réussite à toi aussi dans tes projets ! Biz

  • Il faut parfois du temps pour trouver la bonne porte. On pense perdre du temps à attendre à douter à reculer mais au final, un jour, un déclic, un entrebâillement et l’idée surgit. A ce moment là on se dit que finalement tous ce temps était nécessaire pour mûrir et avancer vers de nouveaux horizons. Se remettre en question et vouloir avancer autrement est je pense signe de bonne santé. On a qu’une vie et vouloir en profiter pour découvrir d’autres univers est une bonne chose.
    Alors Lili je suis sûre que tu vas y arriver et trouver la bonne porte même si cela prend du temps 🙂

  • Je ne peux que partager ton avis sur le simple fait d’exister. « Ici et maintenant » est une idée qui est à la fois effrayante, difficile à atteindre et tellement simple. Bon courage dans ton cheminement.

  • J’avoue que j’ai hâte d’en découvrir davantage… En attendant, je te souhaite que toutes tes portes s’ouvrent. Je suis un peu dans la réflexion depuis quelques semaines moi aussi, alors forcément je te comprends ! Perso je ne sais quelle décision prendre : garder mon poste actuel, qui me stresse de plus en plus, ou bien tout laisser tomber et plonger dans l’inconnu avec un projet qui me tient à coeur et me plairait, mais qui n’est peut-être pas viable du tout… Bref, bonne suite à toi, et que les ondes positives t’accompagnent !

    • Hello Sylvie ! Je te comprends, c’est tellement un grand saut dans le vide, ça en devient flippant. Et quand on a une famille, ce n’est pas toujours simple. Et pour autant nous n’avons qu’une vie…. Mes projets prof. n’avancent pas vraiment mais cette semaine, j’ai eu deux jolis signes de la vie qui m’indiquent que 2018 sera bien meilleure (que 2017 par exemple). J’ai intégré un réseau de femmes entrepreneurs ou futures entrepreneurs, hésite pas c’est important de se faire épauler et rencontrer des femmes qui vivent la même chose que nous ! Des bises

Répondre à ducotedechezma Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.