En emménageant à Lorient il y a maintenant un mois, je me suis promis de réaliser rapidement une balade : la découverte du port de Doëlan.

Situé à quelques kilomètres de Quimperlé sur la côte, ce lieu offre un paysage typique de carte postale bretonne.

Il s’agit bien de l’une de nos premières escapades et j’ai choisit le Finistère. Nous prenons la route en fin d’après-midi au départ de Lorient. Trente minutes plus tard, nous voilà à l’entrée de Clohars-Carnoët. Au port de Doëlan, nous devons trancher entre deux panneaux et donc deux directions : le port rive gauche ou le port rive droite. Mon homme, inspiré, s’engage à gauche, avec succès.

Une ria et deux rives

Ce petit port est logé dans une ria profonde. Un bijou.

Nous nous offrons une balade en famille à admirer le beau coucher de soleil. Il nous confirme au combien nous ne regrettons pas d’être rentrés en Bretagne.

Nous garons donc la voiture devant Le Suroît, un bar aux volets bleus, sur le port. Il n’y a pas grand monde ce samedi en fin d’après-midi. 

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

Le port est destiné au mouillage de plaisance et à la pêche. Les bateaux tapissent la ria (rivière vivant au rythme de la marée) étroite et sinueuse. Le vent est frais et la lumière du soleil décline lentement.

Doelan un port et deux phares

Coucou la criée de Granville !

Doelan un port et deux phares

La porte du Suroit s’ouvre alors que je prends des photos. Une famille apparait et va rejoindre sa maison à pied. Un jeune homme met son bonnet et enfourche son vélo. Quelques personnes (locaux ? touristes ?) prennent un verre sur la terrasse d’un autre café.

Doëlan, un port et deux phares

Le premier phare se dessine. Il est blanc et rouge. On l’appelle l’amont. 

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

“Les phares jumeaux”, comme les nomment certains malgré leur couleur différente, sont l’emblème du port.

La silhouette du second phare, blanc et vert, l’aval, apparaît. Celui-ci indique l’entrée du port, le second la direction à prendre, sinueuse et étroite. 

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

Deux pêcheurs rangent leur matériel. Les chiens s’excitent à l’idée de partir.

Nous descendons vers la cale. Elle offre un jolie vue sur le phare vert, où se dessine son nom “aval”, et une grande bâtisse aux volets verts. Je suis conquise par tant de beauté et authenticité. 

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

Doelan un port et deux phares

Arrêtez tout ! J’ai trouvé un petit coin de paradis !

Une dernière promesse aux enfants : nous reviendrons pique-niquer dans quelques semaines. 😉

Vous connaissez ce petit port ?

Belle semaine ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Enregistrer