Passion Biere Bruxelles. Trois mots qui résonnent en moi à l’évocation de mon séjour dans la capitale Belge en avril 2016. Bruxelles et la bière, c’est une grande histoire d’amour, je ne vous apprends pas grand chose ! Pour ma part, j’apprécie la bière mais je suis plutôt exigeante. Je n’aime pas quand elle est trop forte, je ne bois que de la bière blonde et blanche et n’y connaît pas grand chose en somme. Du moins, je m’en suis rendue compte lors de mon séjour. Curieuse, j’ai été ravie de découvrir de nouvelles saveurs de bières. 

Bibine, cervoise, chope, lambic, binouze, mousse, roteuse, pression, demi, pinte, bock, gueuze

J’ai visité deux lieux bien différents, n’ayant d’analogue que la passion pour ce breuvage de leurs propriétaires. L’un est une toute jeune micro-brasserie, le second est un bar considéré par certains comme « la Mecque de la bière artisanale ». 

Brussels Beer Project

rue Antoine Dansaert, 188 à Bruxelles. Brasserie ouverte les jeudi, vendredi et samedi de 14h à 22h.

Avenue Danseart se trouve donc cette micro-brasserie inventive. Sa création récente (2013), par Olivier de Brauwere et son associé Sébastien Morvan, s’est appuyée sur le financement participatif et la co-création. Le quartier Danseart est considéré celui des créateurs et des créatifs. C’est tout naturellement que les deux jeunes hommes ont décidé d’installer leur projet dans un espace urbain qui leur ressemble.

Mes coups de cœur gustatifs ? : la Grosse Bertha et la Baby Lone (une bière brassée à partir de pain frais recyclé).

Le succès du financement du projet ?  Des contre-parties originales comme :

  • « Beer for Life » : les participants versent un certain montant et ils bénéficient de douze bières par an et cela toute leur vie ! 350 investisseurs sont ainsi devenus membres à vie du Brussels Beer Project.
  • Création d’une plateforme web qui invite ceux qui le souhaitent à suggérer des idées de bières en proposant notamment leurs propres étiquettes.
  • Sélection par la communauté d’une création qui aura le privilège d’être brassée de manière régulière.

En bref, les consommateurs sont sollicités financièrement et d’un point de vue créatif. En plus de l’aspect purement financier, c’est l’opportunité, pour les créateurs,  de fédérer  une communauté.

La production de la micro-brasserie s’organise autour  :

  • des « All Stars » : ces bières ont déjà fait leurs preuves et sont brassées chaque mois.
  • des « Pop Up » : ceux sont les créations éphémères.
  • du « CIMETIERE » où n’attendent que vous les reliques des précédents « Pop Up« .

700 000 bières sont produites ici chaque année.

La brasserie dispose d’un espace dégustation, il est donc possible de boire un verre au milieu des cuves de brassage !

Passion Biere Bruxelles

En définitive, la force du projet réside en l’expérimentation et l’éphémérité. Un pari qui apporte sa nouvelle touche dans l’horizon brassicole Bruxellois.

La visite a été l’occasion pour moi de goûter des grains de malte et c’est plutôt bon ! Ensuite, place à la dégustation de bières éphémères à la mode bruxelloise (en bref, j’ai grignoté des frites 🙂 ). 

Merci encore à Madame Bougeotte pour la découverte ! 😉

Moeder Lambic Fontainas

8 place Fontainas à Bruxelles.

Moeder Lambic existe depuis une trentaine d’années. Le Moeder Lambic de Saint Gilles voit naître en 2009 le Moeder Lambic Fontainas, à deux pas de la Bourse, au cœur même du centre-ville.

J’ai partagé une véritable initiation à la dégustation de la bière avec Jean Hummler, le passionné et passionnant co-gérant du Moeder Lambic Fontainas.

Passion biere Bruxelles

Passion biere Bruxelles

J’apprends donc entre autre que la bière est un « jus de céréales houblonnée et fermentée » contenant quatre ingrédients : eau, céréales, levure et houblon. Jean affirme haut et fort qu’il est impossible de faire en trois jours ce qui doit se faire en 6 mois. Voila pourquoi les bières industrielles sont bannies de la carte. Il compare la bière à la poularde de Bresse « On n’élève pas en 30 jours un poulet qui doit l’être en 60 ! » ou encore à l’éducation « les enfants ne deviennent pas adulte vers 4/5 ans« . 

Le bar propose une sélection pointue de bières artisanales belges ou européennes. Ici, c’est la qualité qui prime, non la quantité de l’offre.

« C’est en 1664 que la France a perdu la guerre de la bière » exprime-t-il avec humour. 

A cette adresse, vous ne goûterez que des bières artisanales, servies avec de la charcuterie belge ou française de qualité, des fromages et beurres au lait cru et du pain au levain.

Passion biere Bruxelles

Il peut sembler paradoxal de mettre en parallèle ces deux lieux que la passion pour la bière rapproche pour autant. Fondamentalement, ils sont différents. L’un respire le Bruxelles innovant, le renouveau brassicole. Le second est un bar, fervent militant d’une tradition de brassage et de respect des matières premières.

Pour ma part, je trouve ces deux projets inspirants grâce aux hommes qui les portent.

Merci à l’office de tourisme de Wallonie-Bruxelles pour la découverte et l’invitation !

Avez-vous des adresses de brasserie sympa à partager avec nous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !